Team bombers wax

Couture bomber

 

Coudre un bomber, que dis-je coudre deux bombers un rêve devenu réalité.

C’est avec une immense fierté que je reviens ici vous écrire cet article.

J’avais clairement envie de dépasser mes limites, et voir si à mon petit niveau de couture j’arriverais à réaliser une telle pièce.

Vous savez cette pièce intemporelle, qui ne se démodera sûrement jamais, j’ai nommé le bomber ou teddy au choix, et encore mieux en wax.

Et rien de mieux qu’être assorti à mon fils, qui lui fait son entrée sur le blog.

Mon fils en bomber

 

LES PATRONS

 

→   Bomber Jules – Ikatee

 

Pour mon fils, j’ai choisi le patron du sweat bomber Jules de chez Ikatee, j’aime beaucoup cette marque de patron, je trouve leurs explications de montage très clair.

Ce patron pour enfant est taillé de 3 à 12 ans, il est d’un niveau intermédiaire pour ma part, je n’ai eu aucun souci pour le coudre, j’ai juste eu du mal à le doublé, car de base, il n’y a pas de doublure prévu.

Il a une forme loose qui se veut plutôt confortable avec des épaules descendues.

Vous pourrez le retrouver soit au format pochette à 14 euros, ou alors au format PDF à 8 euros directement sur le site de la marque.

J’ai vraiment apprécié le petit tuto pour ajuster une fermeture éclair, en enlevant les dents nécessaires, car dans le commerce, on ne trouve pas toujours forcément la mesure exacte des zips.

Bomber enfant

 

→   Blouson teddy l’irrestible – Les BG

 

Me concernant, je vous avais demandé votre avis sur insta pour savoir si vous connaissiez des patrons de bombers accessible, et oui team débutante en couture oblige.

J’avais reçu pas mal de retour, mais celui qui avait retenu le plus mon attention était celui-ci, il s’agit du teddy l’irrésistible des patrons BG et c’est aussi le premier patron homme que je couds.

Je voulais un bomber qui ne soit pas court et loose, doublé avec des poches et du bord-côte, le vrai bomber quoi.

Je me suis procuré ce patron sur le site de Rascol au prix de 18,50 euros, celui ci n’est proposé qu’au format pochette.

Les marges de couture ne sont pas comprises, le patron va de la taille XS au XXL, de quoi satisfaire un grand nombre de personnes.

Etant, un patron homme, j’ai préféré coudre la taille M.

Le col peut se décliner en deux versions, j’ai choisi celui avec le bord-côte.

Ce qui est bien pour ce patron, c’est d’avoir le choix entre deux longueurs, j’ai préféré prendre la plus grande longueur, car je ne voulais pas que mon bomber soit trop court.

Il y a pas mal de pièces à décalquer au premier abord ça peut faire peur, mais les pièces ne se superpose pas ce qui est très appréciable.

Le patron ne précise pas le degré de difficulté, mais je dirais que pour une couturière qui en est à ces premiers ouvrages, il sera quand même difficile à réalisé.

Bomber wax femme

Bomber femme

 

TISSUS ET MERCERIE

 

  • Pour le tissu principal, j’ai choisi un très joli wax acheté dans la boutique Soumawax, comme à mon habitude.

J’ai utilisé un coupon de 6 yards pour pouvoir coudre ces deux bombers j’avais clairement de la marge et il m’en reste encore un peu.

J’aime énormément les différentes couleurs présente sur ce wax, un mélange de bleu marine et bleu ciel en passant par du vert avec quelques touches de jaune moutarde et de blanc.

Avec ces motifs, je trouve qu’il fait aussi bien féminin que masculin, du coup parfait pour coudre nos deux bombers.

Le wax est un tissu en coton, il est donc très facile à coudre et il marque bien les plis.

  • Pour les doublures, j’ai choisi un tissu pour doublure de couleur noir en polyamide et antistatique ce qui permet un enfilage du bomber toute en fluidité, par contre ce tissu glisse beaucoup et à coudre, c’est un peu galère.

Attention aussi fer, car j’ai eu le malheur de le laisser un peu trop posé dessus ce qui a fait qu’une partie du tissu à légèrement été brûlée.

  • Ensuite j’ai acheté du bord-côte, une première pour moi. J’ai eu beaucoup de mal à le choisir car il peut être présenté de différentes façon, soit en bande de bord-côte, où alors en tissu bord côte. Pour le coup, je l’ai choisi un peu au pif, étant donné que je devais faire deux bombers j’ai préféré prendre le tissu bord-côte.
  • Et pour finir, il a fallu deux fermetures à glissière séparable.

Bomber femme

 

COUTURE

 

Concernant la couture, pour le bomber de mon fils tout s’est bien passer hormis la doublure, en effet celle-ci n’est pas prévu sur le bomber, mais moi j’en voulu une du coup, je l’ai un peu fait au feeling et en regardant des tutos.

N’ayant pas l’habitude des doublures ça à été un peu laborieux, j’ai recoupé les pièces dos, devant et manches dans la doublure puis les ai assemblées ensembles et cousu au tissu principal.

J’y suis quand même arrivée avec du mal. Le résultat n’est pas parfait, mais pour une première, je le trouve très réussi.

Et concernant mon bomber, j’ai eu beaucoup de mal pour les poches passepoilées, ces fameuses poches ont été très difficile à faire pour moi. Limite, je voulais pleurer tellement je n’y arrivais pas.

J’ai trouvé que les explications du livret n’étaient pas assez limpides surtout quand on n’a pas l’habitude de faire ce genre de poches.

Je me suis loupé une première fois, une deuxième fois et une troisième fois aussi, et à force de m’acharner, j’y suis arrivée, qu’elle épreuve. Heureusement qu’il me restait assez de tissu pour pouvoir recoupé les devants.

Le patron prévoit aussi une poche sur la manche, mais j’ai préféré ne pas la faire, car elle ne m’aurait pas été utile et puis la peur surtout de me louper à nouveau.

Je lui est quand même fait la poche passepoilée intérieur, elle peut être optionnel, mais toujours pratique.

Ensuite, j’ai eu énormément de mal à comprendre comment je devais assembler la doublure à la veste, non mais moi et les doublures, c’est toute une histoire.

J’ai toujours très peur quand je vois qu’il faut doubler un projet, ma logique disparaît soudainement et je me prends la tête pour comprendre les étapes.

À force de tourner et retourné l’ouvrage dans tous les sens, je ne sais pas par quel miracle j’ai réussi emboîté le tout.

Franchement, je ne vais pas vous mentir, excusez moi de l’expression, mais j’en ai vraiment chié.

Clairement à plusieurs reprise j’ai voulu abandonner mon bomber, mais de voir celui de mon fils terminé m’a fait me dépasser pour pouvoir le finir.

Bomber femme

 

LE LOOK

 

Comme vous l’avez constaté, j’ai vraiment voulu jouer sur un look mère et fils jumeaux, nous avons tous deux accordés notre bomber avec un jean et un t-shirt blanc, une paire de basket et le tour est joué.

Avec un tissu aussi coloré inutile d’en faire trop.

Je suis complètement fan de nos bombers, je les trouve beaucoup trop jolie. Depuis le temps que je voulais un bomber en wax, c’est chose faite.

Ils font vraiment leur effet, mon entourage me réclame déjà les leurs.

Je trouve qu’ils sont un très beau tombé l’un comme l’autre, et clairement tous les deux nous ne sommes pas passer inaperçu lors de notre sortie.

Beaucoup de compliments et surtout un  » vous les avez acheté où ? « , je pense que toutes couturière qui entend cette phrase doit être aux anges.

De plus mon bomber est un patron homme et je trouve qu’il me va très bien, donc je dirais qu’il est unisexe donc les filles si vous voulez le tenté vous ne serez sûrement pas déçu, d’ailleurs le patron de mon fils est aussi unisexe donc parfait pour les petites filles.

Quand je vois à quel point, j’ai galéré pour faire bomber, je me dis qu’il en vaut vraiment la peine et que j’ai bien fait de ne pas lâcher.

 Et pour finir une petite attention particulière à mon cher et tendre fils qui a bien voulu collaboré pour cette séance photos.

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de nos bombers 😉 

 

Suivre:
Nadege
Nadege

Find me on: Web | Instagram

Partager:

8 Commentaires

  1. Johanna
    29 août 2020 / 16 h 33 min

    Trop jolie les photos👌🏾👌🏾👌🏾

    • Nadege
      Auteur
      29 août 2020 / 20 h 58 min

      Merci beaucoup, elle a fait du bon boulot

  2. Nadège (bobine et compagnie)
    29 août 2020 / 17 h 22 min

    Ohlala j’adore j’adore. Les photos sont touchantes et vous deux, vous êtes trop trop beaux. Franchement tu as bien fait de t’accrocher, le résultat est top. Ce wax est canon.
    J’ai aussi commandé le teddy des BG la semaine dernière. J’ai un peu peur mais hâte en même temps. Et l’idée mère-fils c’est géniale. Ça donne envie de le commander pour mes filles. Je ferai un duo père-fille(s)

    • Nadege
      Auteur
      29 août 2020 / 20 h 57 min

      Coucou, merci beaucoup pour ton retour, c’est tellement gentil. Le bomber des patron BG est vraiment top, il a un beau tombé c’est fou et puis le patron Jules est unisexe et plutôt simple à réalisé. Si j’y suis arrivé, je pense que tu devrais y arriver sans souci, et puis si je peux t’aider n’hésite pas. J’ai hâte de voir ta version c’est vrai qu’un duo père-filles serait beaucoup trop mignon. À bientôt Nadege 🙂

  3. Estela Tavares
    30 août 2020 / 12 h 30 min

    Bravo Nadège! Tes deux créations sont superbes ! T’as persévérance est communicative et ça me motive à passer par l’étape de la doublure !! Bises Estela

    • Nadege
      Auteur
      31 août 2020 / 17 h 44 min

      Merci beaucoup Estela pour ton retour, ça fait plaisir de te lire ici.
      Oui la doublure c’est quelques chose et je t’avouerais que je ne suis toujours pas sereine lorsqu’une doublure est prévu.
      Si je t’est motivée j’en suis ravie.
      Bises

  4. Markendy
    5 septembre 2020 / 21 h 07 min

    Très beau travail. Ta motivation est sans faille et le résultat te donne raison. C’est fou comment t’arrives à te surpasser à chaque fois.

    Tu me diras quand je dois venir chercher mon bomber (Teddy) 😉

    • Nadege
      Auteur
      5 septembre 2020 / 21 h 17 min

      Merci beaucoup c’est très gentil, j’essaye de faire au mieux à chaque fois, lol pas de soucis je te prépare ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vel, neque. ipsum adipiscing diam ultricies

Looking for Something?