Rya, cette surchemise hyper tendance

Rya Fibremood

 

Bon clairement, là on est sur une cousette que je surkiffe, on la voit partout en ce moment c’est The tendance cet automne – hiver j’ai nommé la surchemise.

À carreaux, unis, longue, courte, tissus fins ou épais un choix énorme, de quoi satisfaire un grand nombre de personnes.

Alors quand j’ai vu passer ce patron sur la toile, je me suis dit, il me la faut, il me la faut.

J’ai vraiment eu un coup de coeur lorsque j’ai vu le mannequin de Fibremood porté cette surchemise.

 

LE PATRON

 

Ici, il s’agit du patron Rya de Fibremood, je me suis procuré l’édition numéro 11 du magazine.

Et franchement, dans cette édition, il y a vraiment des pépites que j’ai hâte de coudre.

Revenons à nos moutons, ce patron de surchemise/manteau est juste parfait et pile dans l’air du temps.

Le patron est taillé de la taille XS-XXXL, c’est un modèle qui se veut oversize, pour ma part, j’ai cousu la taille L.

Niveau difficulté il y a 3 étoiles, en soi, je dirais que cette surchemise n’est pas si difficile à coudre, mais il va vous falloir de la patience, et il y a beaucoup d’étapes.

Et puis si vous choisissez un tissu à carreaux comme le mien et que vous désirez faire des raccord cela rallongera encore le temps de la réalisation.

 

TISSUS ET MERCERIE

 

  • Pour cette surchemise, je voulais absolument un tissu de type lainage pas trop épais et à carreaux pour pouvoir la porté à la mi-saison.

Je n’avais pas encore choisi mon tissu, mais un beau jour, j’ai vu passer sur Instagram la nouvelle collection d’I am patterns et surtout le modèle du manteau I am Merlin dans ce si beau tissu à carreaux noir et blanc, et là, je peux vous dire que j’ai clairement eu un coup de coeur sur le tissu.

Le souci est que j’ai eu beaucoup de mal à trouver un tissu qui lui ressemble, j’ai parcouru toute la toile ainsi que les boutiques à la recherche d’un tissu de ce style, mais rien à faire.

À bout de force, j’avais décidé de laisser tomber et de m’orienter sur un autre tissu, grande déception.

Jusqu’au jour où j’ai vu une story de Charlie Coud, qui avait dans son stock quasiment le même tissu. Ni une, ni deux, j’ai sauté sur l’occasion pour le commander, mais hélas il n’y avait plus assez de stock.

J’ai donc pris contacte avec Charlie Coud afin de savoir si ce tissu allait être réapprovisionné et là elle m’a répondu que oui et qu’elle me tiendrais au courant, elle a été super gentil en me prévenant de la mise en ligne du réassort du tissu une semaine après.

J’ai couru, non, non j’ai volé pour pouvoir commander mes 3 mètres de tissu. Pour la petite histoire quand j’ai reçu le message de Charlie Coud me disant que le tissu était de retour en stock, j’étais au boulot.

J’ai limite mis un stop à ma collègue qui me demandait une information en lui disant heu la, je ne peux pas je commande mon tissu lol, j’ai eu une sensation de satisfaction une fois ma commande passé.

Une fois ma commande reçue, j’étais encore plus heureuse, le tissu est tellement doux.

Il est composé de laine et de polyester, il va me tenir chaud c’est sûr, il a tellement fait fureur qu’il à été rapidement en rupture de stock à nouveau.

  • Ensuite, pour la doublure des poches à rabat, j’ai utilisé une popeline de coton noir que j’avais dans mon stock.
  • Les boutons eux viennent de chez Rascol, ainsi que le biais intérieur.

 

COUTURE

 

Fibremood et moi s’est un peu je t’aime moi non plus, j’aime beaucoup certains de leurs patrons mais au niveau des instructions j’aurais toujours quelques incompréhensions.

Le jour où je coudrai un patron Fibremood sans difficultés, je ferais péter le champomy 😆

Pour le coup comme je vous le disais plus haut ce patron n’est pas vraiment difficile à réaliser mais il faut juste être très patient et s’accrocher surtout si vous utiliser un tissu à carreaux et que vous voulez faire de beaux raccords.

Il était important à mes yeux d’avoir une surchemise avec des raccords qui ne partent pas dans tous les sens du coup, j’ai privilégié les raccords au niveau des coutures de côté ainsi que sur les poches plaquées du devant et je ne suis pas peu fier d’avoir réussi le challenge.

Ça m’a pris pas mal de temps, je me suis loupé sur les poches une première fois, elles n’étaient pas du tout raccord, mais la deuxième fois, c’était nickel.

J’ai eu du mal aussi à coudre le col, pour comprendre les instructions j’ai un peu galéré mais bon je le savais déjà qu’il y aurait de fortes chance que je bloque sur certaines étapes.

Et pour faire les boutonnières ça à été très dur, mais alors très très dur. Ma machine refusait de les faire de part l’épaisseur du tissu, impossible le tissu ne bougeait pas du tout, j’avais beau l’aider un peu en tirant dessus, mais le résultat était affreux. Merci le découd vite.

Franchement, j’étais dégoûté d’arriver au bout de mon projet et de ne pas pouvoir le terminer à cause des boutonnières 😥 

J’ai quand même décidé de regarder ce qui se disait sur les boutonnières sur un tissu épais sur Internet, et j’ai trouvé la solution à mon problème.

En effet il fallait juste que je réduise la pression de mon pied-de-biche, et ensuite elles sont toutes passer crème. La joie, je vous raconte même pas.

L’ourlet du bas lui est fini au biais et ça fait super propre.

Certaines pièces devaient être thermocoller, chose que je n’ai pas fait au vu de l’épaisseur du tissu, de plus le repassage était interdit pour cette matière, du coup, j’avais réglé mon fer au minimum juste pour pouvoir marqué certains pli.

Et puis je rajouterais aussi qu’une fois toutes les pièces assembler la couture devient difficile à cause du volume et de la longueur de la veste, prévoyez de l’espace.

Col surchemise Rya

LE LOOK

 

Lorsque j’ai vu le mannequin Fibremood qui présente ce nouveau patron j’étais déjà conquise alors maintenant que je le porte je le suis doublement.

Ici, je l’ai associé à une paire de boots, un jean et un t-shirt pour un look plutôt cool, mais je le voit super bien aussi avec un sweat à capuche et une paire de basket.

J’aime beaucoup l’effet oversize et je peux comprendre que ce style ne plaira pas à tout le monde, mais moi, c’est tout ce que j’aime..

Une surchemise/manteau long et oversize et je suis prête à affronter le froid qui arrive, et ce tissu à carreaux lui apporte toute son originalité.

Clairement je ne pense pas que je croiserai beaucoup de surchemise/manteau comme la mienne.

J’ai prévu de m’en faire une deuxième, elle est s’y confortable comment résister.

 

Surchemise à carreaux

À bientôt pour une nouvelle cousette 😉 

 

 

 

 

 

 

Suivre:
Nadege
Nadege

Find me on: Web | Instagram

Partager:

2 Commentaires

  1. mod
    4 novembre 2020 / 6 h 32 min

    bravo
    super chemise ! je vais la tenter aussi

    • Nadege
      Auteur
      4 novembre 2020 / 18 h 02 min

      Merci beaucoup c’est très gentil, oui fait là tu ne sera vraiment pas déçu. D’ailleurs j’ai déjà prévu de mon faire une deuxième 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commodo ante. venenatis eleifend odio felis libero. ut massa id vel,

Looking for Something?