La robe Eugenie d’Atelier Scammit

Froufrou poignet

 

Hello tout le monde,

 

Je vous présente la robe que j’ai cousue dernièrement, il s’agit de la robe Eugénie d’Atelier Scammit, cette robe est issue d’une collaboration avec Eugénie une intagrameuse talentueuse.

Il me fallait une petite robe noire car elle manquait dans ma garde-robe, et quand je suis tombé sur les créations de la marque j’ai eu un réel coup de coeur sur ce modèle.

Cette robe est ultra féminine de part son encolure, elle a un très jolie tombé et avec les beaux jours qui s’en vont petit à petit, je me suis dit qu’elle serait top comme robe de mi-saison.

 

Malgré cela cette robe ma vraiment donner du fil à retordre, pas tant au niveau de la couture, mais plutôt au niveau de la taille que j’ai choisi afin de la réaliser. Je vous explique tout ça un peu plus bas.

Après avoir gâché pas mal de tissus récemment avec des projets couture complètement raté, j’ai préféré faire une toile avant, et je pense que c’est la meilleure décision que j’ai pu prendre. En effet suite à cette toile, je me suis rendu compte que la robe ne m’allait pas, j’ai dû effectuer des modifications.

 

Le patron

 

La robe Eugénie est un patron pour débutante, je me suis procuré le patron au format papier sur le site de Rascol à 15 euros, les tailles vont du 36 au 48, le patron est fournis avec un livret explicatif accompagné de photos qui explique les étapes pas à pas.

Ce patron se décline en six variations différentes, le fait de pouvoir faire une robe ou une blouse rend ce patron très rentable.

Je me suis référé au tableau des mensurations et selon celui-ci je suis donc partis sur une taille 42.

De plus la créatrice Johanna à filmé un tutoriel afin de compléter ce livret, pour le coup, j’ai trouvé sa vidéo très pratique quand je ne comprenais pas certaines étapes.

Étant débutante, je confirme qu’elle est toute à fait à la porté d’une personne novice en couture.

 

 

La couture

 

Comme je vous le disais plus haut j’ai donc effectuer une toile avant de me lancer, j’ai décalqué mon patron et découper mon tissu.

Une fois la toile terminée j’enfile ma robe et je m’aperçois qu’elle ne convient pas en effet la ligne du buste tombe pile-poil sur ma poitrine ce que je n’apprécie pas vraiment, de plus je suis légèrement engoncée au niveau des manches et de la poitrine.

Concernant le bas de la robe l’ampleur est idéal, quand on n’a des formes avec ce genre de coupe ça peut vite épaissir et faire un effet pas très joli, donc je ne voulais pas beaucoup d’ampleur sur le bas de ma robe.

Ensuite, j’ai voulu apporter des modifications. Ce que j’apprécie avec ce patron, c’est que la créatrice propose à la fin du livret explicatif quelques modification à apporter selon notre morphologie.

La première modification que j’ai effectuée est d’avoir pris la taille au-dessus mais uniquement pour la partie top devant et dos et pour les manches, j’ai garder la taille 42 du départ pour le bas de la robe.

La deuxième modification que j’ai faite à été de rallonger la hauteur du top devant et dos de 4 cm afin de ne pas avoir la ligne de couture sur ma poitrine.

Et pour finir sur les modifications, j’ai rallongé le dernier volant de quelques centimètre afin que la longueur de la robe m’arrive aux genoux.

 

 

Une fois ma toile à nouveau modifiée, je me suis rendu compte que la taille du dessus était beaucoup trop large et baillait de partout, de plus étant donné que la taille du top et du bas de la robe étaient différente je me suis retrouvé avec très peu de fronces. Le résultat n’était franchement pas terrible.

Je dois vous avouer qu’a ce moment la, j’étais complètement perdu, je vous ai fait par de mon désarroi en insta story, et merci encore pour les retours que j’ai eu qui m’on été d’une grande aide.

J’ai eu plusieurs retours me disant de partir sur la taille la plus grande et d’effectuer des retouches notamment au niveau des pinces du buste.

Étant débutante j’avais un peu peur de me lancer dans ce genre de retouches, donc j’ai décousu entièrement ma toile et j’ai essayé chaque parti de la robe individuellement pour voir ou le problème se situait et je me suis rendu compte que le top devant et dos en taille 42 m’allait bien et là ou ça clochait s’était surtout les manches en taille 42 qui me serrait énormément.

N’ayant plus de tissu pour tester à nouveau une toile, je me suis lancé directement sur mon tissu final à, mais risques et périls, j’ai donc chois une taille 42 pour la robe et pris la taille 44 uniquement pour les manches.

J’avais un peu peur du résultats, mais au final je trouve que ce n’est pas choquant.

J’ai vraiment apprécié le fait d’utiliser une toile cela m’a permis d’effectuer les modifications nécessaires, alors certes cela prend beaucoup plus de temps, mais pour une couturière débutante ça permet de s’entraîner sans avoir peur de gâché son tissu.

Toutefois, j’y mets une réserve, car entre la toile et le tissu final le résultat n’est pas le même, étant donné que ce sont deux tissus différent, donc je dirais qu’il ne faut pas se fier à cent pour cent sur le résultat obtenu sur sa toile.

J’ai bien pris une bonne semaine pour réaliser cette robe en cousant un petit peu chaque soir après le boulot.

 

Ce que j’ai appris

 

Dans ce projet couture j’ai appris beaucoup de nouvelles techniques :

  • Réaliser des coutures anglaise
  • Réaliser une encolure cache coeur
  • Réaliser un biais

Certaines techniques m’ont demander beaucoup de minutie, notamment pour l’encolure au biais, pour les fronces et surtout pour les finitions des poignets qui ne sont franchement pas parfaite. Mais je voulais absolument cette finition sur le bas des manches, car je trouve que ça lui apporte une certaine originalité.

Concernant le biais je ne l’avais pas fait assez large, du coup on voit les défauts à certain endroit sur l’encolure.

 

 

Le tissu

 

Pour réaliser cette robe, j’ai utilisé du crêpe de viscose trouvé toujours chez Rascol comme recommandé sur le patron, c’était la première fois que j’utilisais ce tissu et comment vous dire, j’ai eu quelques difficultés à le manier.

De part sa fluidité et le fait qu’il ne marque pas au fer, j’ai eu du mal à le travailler. Je n’ai jamais autant épingler pour que le tissu puisse rester en place lors de la couture notamment pour l’ourlet que j’ai un peu fait au feeling.

En voulant insister avec mon fer à repasser, j’ai brûlé à plusieurs reprises mon tissu, notamment pour l’encolure qui doit être thermocollé.

Ce tissu est particulièrement fluide, et je l’ai choisi de couleur noir. Le fait de faire du ton sur ton avec mon fil noir a fait que j’ai eu du mal à voir mes coutures.

Malgré tout, c’est un tissu très agréable à porter, il est très doux et à un joli tombé et il n’est pas transparent. Je serais pour la prochaine fois comment le travaillé.

 

 

Le rendu

 

Quand on s’investis autant pour réaliser un projet couture et avoir quelques embûche comme les miennes, on ne peut qu’être fier de porter sa cousette, c’est une joie pour moi de pouvoir porté un vêtement cousu par mes petites mains.

J’aime énormément le rendu de ma robe que je pourrais remettre pour de nombreuses occasions, autant dans un style très décontracté comme celui que je vous ai présenté. Autant dans un style plus classe avec des bottines ou des talons.

Je le recommande fortement et c’est sûr que je reviendrais ici avec une nouvelle adaptation de ce patron.

 

 

Dites-moi ce que vous pensez de ma petite robe noire.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures…

 

PS : Je sais pas si vous l’avez remarqué mais ma boucle d’oreille a la forme d’une épingle à nourrice, pour le coup couturière jusqu’au bout des oreilles.

 

Nadège

 

 

Nadege
Nadege

Find me on: Web | Instagram

Partager:

4 Commentaires

  1. Junn
    18 septembre 2019 / 23 h 57 min

    Pas mal du tout bien porté !

    • Jude
      Auteur
      19 septembre 2019 / 11 h 03 min

      Merci c’est très gentil

  2. Marie
    18 février 2020 / 2 h 58 min

    Super, j’ai le patron en attente et quand je vois la robe sur toi, j’ai qu’une envie… allumer ma machine.
    Et oui tu l’as porte à merveille. J’adore

    • Nadege
      Auteur
      22 février 2020 / 18 h 44 min

      Merci Marie, c’est trop gentil… Tu verra elle es top et avec la vidéo de la créatrice c’est un réel plus. J’aime beaucoup les patrons de cette créatrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mattis elit. consectetur id ut accumsan ut risus sed tristique mattis

Vous recherchiez quelque chose?