Mes débuts

Mes débuts

Parce qu’il y a un début à toute chose, il me fallait un plan d’action, parce que c’est bien beau de vouloir coudre mais quand on n’y connait rien c’est plus compliqué.

Donc direction Google mon cher ami, et dans la barre de recherche j’ai tout simplement tapé cours de couture. Le premier résultat qui est apparu était celui de l’atelier des coupons des coupons Saint Pierre à Paris j’ai regardé rapidement les avis et je me suis rendu compte qu’ils étaient plutôt positif du coup j’ai été sur leur site et réservé mon premier cours.

 

J’ai pris un cours d’initiation à la couture d’1 h qui m’a coûté 20 euros, car il me fallait réellement une base pour pouvoir débuter la couture parce que devant ma machine, j’étais complètement perdue donc j’ai préféré commencer de cette façon afin de me familiariser avec la machine et voir si cela allait me plaire.

 

Durant ce premier cours, j’ai appris à enfiler ma machine à remplir une canette, coudre en ligne droite, coudre en cercle et en angle droit ce cours m’a vraiment plu et je me suis rendu compte que j’étais vraiment faite pour ça.

 

 

 

 

 

Une fois de retour à la maison, je n’avais qu’une envie, c’était de mettre en pratique ce que j’avais appris, j’ai donc cherché sur Youtube un tutoriel facile pour débutante en couture. Je suis tombé sur la chaîne de couture débutant ou elle explique pas à pas la confection d’un petit panier, j’ai donc suivi toutes les étapes et par magie, j’ai réussi à le terminer j’étais tellement fier de moi. À présent, rien ne pouvait m’arrêter.

 

 

 

Je suis donc retourner sur le site des coupons Saint Pierre pour pouvoir réserver un nouveau cours et ce coup-ci, je me suis orienté sur un cours de deux heures afin de réaliser une pochette qui m’a coûté 49 euros, à la fin de ces deux heures une jolie pochette est née certes elle avait pas mal de défauts, mais elle était tellement belle.

 

Le lendemain, j’ai voulu à nouveau créer cette pochette, je ne vais pas vous mentir ça a été très dur, car sans le professeur, ce n’est pas la même chose. Déjà, j’ai dû faire le patron approximativement d’après, mes souvenirs. Ensuite, il a fallu me rappeler des étapes, mais malheureusement, j’ai été très embêté lorsque je me suis rendu compte que je ne me souvenais plus d’une étape et du coup impossible d’avancer sur ma pochette, je cousais et je décousais sans arrêt j’y ai passé la journée entière.Après des heures d’acharnement, j’y suis enfin arrivé, j’étais tellement contente comme on dit, il ne faut jamais baisser les bras, et figurez-vous, elle était vraiment parfaite sans défaut beaucoup mieux réussi que ma première pochette.

Ensuite, dans ma lancée de me débrouiller seul, j’ai crée des sac réversible magnifique en utilisant toujours un patron de chez les coupons Saint Pierre, je me suis plutôt bien débrouillé.

 

Pour mon autre projet, j’ai voulu créer un vêtement parce que les accessoires, c’est sympa, mais ce qui m’intéresse vraiment, c’est la sape. J’ai trouvé un patron et un tutoriel d’estelle_spch pour créer un top débutant, mais en intégrant quelques difficultés comme une parementure et aussi la pose d’un biais invisible, j’ai vraiment aimé cette expérience de pouvoir s’aider de la vidéo étape par étape ça aide énormément, deux jolis tops sont nés.

 

 

Ensuite, j’ai voulu faire appel à un professeur de couture en cours individuel pour à la base voir les différentes techniques de couture, notamment le surfilage, la pose du fermeture éclair, les boutonnières, etc. Au final mon professeur, m’a dit et si on partait sur la création d’une jupe ça te permettrais de voir plusieurs technique toute en créant un projet, j’étais super emballé, mais j’ai vite déchanté. En effet mon cours initialement de deux heures c’est transformer en un cours de 4h entre le patronage et la réalisation final c’était beaucoup de travail j’étais carrément pas prête pour ça. Au final le résultat n’était pas vraiment concluant, car la jupe était trop petite nous avons du découdre pour rajouter deux bandes de chaque côté, ce qui a agrandis la ceinture qui est devenue trop grande à la taille, une vraie catastrophe pour pouvoir resserré la taille j’ai dû faire des pinces, les finitions de cette jupe sont un vrai fouillis, mais malgré tout cela, m’a permis de me rendre compte que je ne devais pas brulé des étapes et y aller mollo, je retenterais cette jupe une fois que j’aurais plus d’expérience.

 

 

Après ce cours j’ai préféré repartir sur des créations de vêtement simple adapter aux débutantes, en me promenant dans une librairie, je suis tombé sur un bouquin de couture de Charlotte Auzou « apprendre à coudre ces vêtements et ces accessoires » adapté aux couturières débutantes j’avais entendu beaucoup de bien sûr son livre que j’ai acheté directement, j’ai voulu créer la jupe portefeuille qui fait fureur. Je me suis donc rendu chez mondial tissus afin d’acheter le tissu pour ma jupe et en flânant dans les allées de la boutique, je suis tombé sur une affiche qui proposait des cours de couture pour 10 euros de l’heure pour réaliser le produit de notre choix, j’ai sauté sur l’occasion, je me suis inscrite pour deux heures de cours et j’ai choisi de créer la fameuse jupe portefeuille de Charlotte Auzou.

 

 

Les cours de coutures, c’est vraiment bien, car on n’est encadré ce qui est plus simple pour ce confectionné des vêtements dans les premiers temps et chez mondial tissus le tarif est très abordable.

Pendant ce cours, j’ai tracé le patron, découper le tissu, assembler les pièces, j’ai même utilisé pour la première fois une surjeteuse pour les finitions et je dois avouer que le résultat final était parfait sauf que parce qu’il y a toujours quelques choses qui ne va pas la jupe était trop petit en effet le patron taille petit. Du coup, c’est une jupe que je mettrais sûrement jamais dommage, car j’avais choisi une belle viscose fleurie.

 

Mes tissus

Clairement, j’ai depuis longtemps un gros coup de coeur pour ce tissu qui est le wax africain, toutes ces couleurs, ces motifs moi je kiff tout simplement. Je trouve ça magnifique, c’est mon tissu préféré. Pour débuter ont nous conseil de commencer par un tissu qui soit simple à travailler et j’ai nommé le coton et ça tombe bien, car j’aime beaucoup le coton il y a une variété de couleur et de motif à n’en plus finir. Pour l’instant, j’ai cousu du coton, du chambray, du wax évidemment et j’ai aussi essayé le viscose et la double gaze. Le nom des tissus, c’est assez drôle et on peut vite être perdu, mais le wax je pense que vous allez en voir beaucoup par ici.

 

 

Ma machine à coudre

C’est une toyota SPB 15 qui m’a été offerte par, mais amies lors de mon anniversaire il y à un moment déjà, c’est une machine toute simple sans chichi, mais qui fait le job, pas trop compliquer à prendre en mains pour une débutante c’est top, mais à force de faire des ateliers couture j’ai eu l’occasion de travailler sur des machines différentes de la mienne et qui me plait plus donc je compte la changer prochainement.

 

 

Et vous pratiquez vous la couture?

 

Merci de m’avoir lu,

 

A très vite,

 

 

Nadège

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nadege
Nadege

Find me on: Web | Instagram

Partager:

2 Commentaires

  1. Louizan
    12 août 2019 / 18 h 28 min

    Bon boulot 😍👌🏾

    • Jude
      15 août 2019 / 14 h 59 min

      Merci ma belle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut id id mattis ante. in dolor amet, Aliquam

Vous recherchiez quelque chose?